Rhinoplastie chez l’homme

La rhinoplastie est une intervention de plus en plus demandée chez les hommes.

 

La rhinoplastie chez l’homme a pour objectif de changer l’aspect esthétique du nez tout en s’attachant à préserver son identité masculine. « Un nez d’homme doit ressembler à un nez d’homme ».


Elle permet également de corriger d’éventuels troubles respiratoires, plus fréquents chez les hommes en rapport avec une déviation de la cloison nasale secondaire à un traumatisme ancien sur le nez.

 

Les principes de l’intervention ne diffèrent pas d’une rhinoplastie chez les femmes. Néanmoins, elle présente certaines spécificités à prendre en considération afin de ne pas féminiser le nez.

 

Le dorsum nasal (dos du nez) masculin doit en principe être droit de face et de profil. Le retrait d’une bosse nasale (encore appelée bossectomie) devra être réalisé avec parcimonie, afin de ne pas donner une apparence creusée au dorsum nasal féminisant le nez.


La persistance d’une légère convexité du dos du nez (de profil) après une rhinoplastie est donc préférable à une ensellure (nez creux) qui impacterait négativement l’équilibre du visage masculin. D’ailleurs, la demande des patients est parfois d’atténuer leur bosse sans forcément la faire disparaître complètement, car elle peut représenter un symbole de virilité chez certains hommes.

 

La correction d’une déviation importante du nez de face est plus difficile chez les hommes, du fait d’une mémoire des os propres du nez et des cartilages déviés (plus résistants) et d’une peau souvent plus épaisse que chez les femmes.  Ainsi, la persistance d’une petite déviation après une rhinoplastie est possible, et ne nuit pas au résultat final.

 

La pointe du nez ne doit pas être pincée ce qui lui conférerait une apparence de nez opéré et non naturel. C’est pourquoi, il faudra être conservateur au niveau de la pointe, en réséquant peu ou pas de cartilage, voire en réalisant des greffes cartilagineuses, afin d’obtenir une pointe mieux définie et plus projetée.

 

L’angle entre la pointe nasale et la lèvre supérieure est également très important à prendre en considération. Il doit être aux alentours de 90 degrés chez l’homme. Une rotation excessive de la pointe du nez après une rhinoplastie n’est pas souhaitable car elle féminise le nez.

 

Enfin, la rhinoplastie chez les hommes peut être associée à la mise en place d’un implant mentonnier dans le même temps opératoire, dans le but d’harmoniser l’équilibre de profil entre le nez et le menton.

 

Une consultation personnalisée permettra au Dr Petit de cerner au plus près vos attentes et de vous proposer la meilleure approche chirurgicale adaptée à votre anatomie et à votre visage.

Retour à la liste

La rhinoplastie pour les hommes Dr Petit chirurgien plasticien à Paris