Présentation de la procédure :

La rhinoplastie consiste à modifier la forme du nez, et dans certains cas à améliorer la fonction respiratoire.


Elle fait partie des interventions les plus complexes et difficiles de Chirurgie Plastique. Elle requiert une connaissance approfondie de l’anatomie du nez, une compétence chirurgicale avancée, mais également une vision artistique et tridimensionnelle du nez.


Le Dr Petit a bénéficié au cours de son cursus chirurgical de l’expérience d’un expert de la rhinoplastie française, le Professeur Maurice Mimoun, lui ayant transmis sa philosophie artistique d’une chirurgie du nez réussie. Celle-ci repose sur l’amélioration de l’apparence esthétique du nez s’intégrant dans un objectif plus global d’embellissement harmonieux du visage. Le but d’une rhinoplastie n’est pas de changer le nez mais de réaliser des raffinements subtils respectant son identité et son caractère. Conserver l’intégrité architecturale du nez est essentiel pour obtenir un résultat naturel, stable dans le temps, et préserver la fonction respiratoire.

  • Déroulement de la consultation : Déroulement de la consultation :

    Le Dr Petit vous écoutera afin de comprendre votre gêne esthétique et/ou fonctionnelle au niveau du nez, son retentissement psychologique, et votre désir de correction.

     

    Il notera les spécificités anatomiques de votre nez, et analysera plus globalement votre nez au sein de votre visage.
    Le Dr Petit déterminera avec vous un plan thérapeutique répondant à vos attentes et compatible avec ce qu’il est possible de faire chirurgicalement, après simulations de correction sur des photographies préopératoires.


    En cas de difficulté respiratoire, un scanner des filières nasales vous sera prescrit afin d’étudier votre cloison nasale.

     

    Le Dr Petit vous informera du positionnement des cicatrices, des modalités et des limites de l’intervention, des suites opératoires ainsi que des principaux risques, de façon à prendre votre décision d‘une manière éclairée.

     

Limites de l'intervention :

  • Les asymétries présentes au niveau de votre nez avant l’opération ne sont pas toujours corrigibles par la rhinoplastie (par exemple une asymétrie d’implantation des narines).
  • Une peau du nez épaisse est un facteur limitant le résultat d’une rhinoplastie, car celle-ci se conforme moins bien à la nouvelle charpente osseuse et cartilagineuse.
  • L’obtention d’un nez parfaitement droit de face n’est souvent pas possible dans les cas de nez très déviés, du fait d’une mémoire de la peau du nez.

Bons candidats pour une chirurgie du nez sont ceux :

  • Présentant une gêne esthétique :


De face, gênés par :

 

  • La largeur de leur nez (trop large).
  • La déviation de leur pyramide nasale.
  • La pointe de leur nez (trop large).
  • Leurs narines (évasées).

 

De profil, gênés par :

 

  • Une bosse ou une dépression (ensellure).
  • La longueur de leur nez.
  • La pointe de leur nez.
  • Leur épine nasale proéminente (voussure entre le nez et la lèvre supérieure).

 

  • Et/ou ayant une gêne fonctionnelle respiratoire (en rapport avec une déviation de leur cloison nasale).

 

  • Et ayant compris les limites de l’intervention.

Consignes pré opératoires communes à la chirurgie esthétique :

  • Arrêt du tabac 1 mois avant et après l’intervention.
  • Arrêt des médicaments qui favorisent le saignement 10 jours avant et après l’intervention : aspirine, anti inflammatoires et anticoagulants, vitamine E.

Consignes pré opératoires spécifiques à la chirurgie du nez :

  • Faire un scanner des filières nasales en cas de gêne respiratoire, à ramener le jour de l’intervention.

Déroulement de l’intervention :

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale, en ambulatoire (sortie le soir même). Une anesthésie locale assistée est possible si le geste opératoire est limité à la pointe du nez.


Les deux principales approches d’une rhinoplastie sont la voie fermée et la voie ouverte.


La rhinoplastie par voie ouverte signifie qu’une incision cutanée est réalisée au niveau de la columelle (pont cutané situé entre les deux narines). Le Dr Petit utilise cette approche uniquement lorsque l’anatomie du nez est complexe ou dans les rhinoplasties secondaires (reprises de rhinoplastie).


Le Dr Petit pratique essentiellement les rhinoplasties par voie fermée, c’est-à-dire sans incision externe sur le nez. Les incisions sont cachées à l’intérieur des narines (au niveau de la muqueuse du nez), et permettent d’exposer les cartilages et les os propres du nez ainsi que la cloison nasale (en cas de septoplastie associée).

Cette approche chirurgicale est adaptée à la majorité des patients souhaitant une Chirurgie Esthétique du nez pour la première fois. Elle est moins invasive et engendre des suites opératoires plus courtes. Elle permet de donner des résultats naturels, prédictibles et stables dans le temps.


Dans certains cas, une cicatrice dans le sillon cutané naturel de la base de chaque narine est nécessaire pour réduire des narines évasées (trop larges). Ces cicatrices sont très peu visibles à terme.


La fermeture de la muqueuse nasale est faite avec des fils résorbables.
La fermeture cutanée des narines (en cas de réduction narinaire) est faite avec des fils fins non résorbables.
Une attelle plâtrée est mise en place sur le nez, une mèche grasse est introduite dans chaque narine en fin d’intervention.

Schéma des voies d
Schéma des voies d

À quoi s’attendre après la chirurgie :

La rhinoplastie est une intervention non douloureuse.

Une sensation de nez bouché est classique et de durée variable en fonction des patients.

Un gonflement (œdème) et des ecchymoses (bleus) au niveau du nez et autour des yeux sont classiques, durant en moyenne 10 à 15 jours.


Les mèches sont retirées sans douleur avant votre sortie de la clinique.

La douche est possible dès le lendemain de l’intervention sans mouiller le plâtre.

Il est recommandé de ne pas se moucher même si le nez vous paraît bouché. Le rinçage des fosses nasales avec du sérum physiologique est préconisé pendant cette période de sensation d’obstruction narinaire.


Le plâtre est retiré 7 à 10 jours après l’intervention, ainsi que les fils de suture au niveau des narines si celles-ci ont été réduites.


La reprise des activités quotidiennes est possible dès le lendemain de l’intervention.

La reprise des activités professionnelles est envisageable à partir de l’ablation du plâtre.

La reprise des activités sportives est autorisée 1 mois après l’intervention. Les sports de contact devront être évités pendant 6 semaines.

Risques de l’intervention :

Les complications d’une rhinoplastie sont rares.


Le principal risque de l’intervention est une imperfection du résultat pouvant nécessiter une retouche chirurgicale dans environ 5 % des cas.

Résultat à long terme :

Le résultat final d’une rhinoplastie est obtenu 1 an après l’intervention. Durant cette période, le nez va progressivement dégonfler, s’affiner et retrouver sa souplesse.
Le Dr Petit vous reverra à ce terme pour évaluer le résultat définitif.


Ce résultat est stable dans le temps.  

FORMULAIRE DE CONTACT

Nom*
Prénom*
Téléphone*
E-mail*
Par quelle intervention êtes-vous intéressé(e) ?
Commentaire