Présentation de la procédure :

La pose de prothèses mammaires permet d’augmenter le volume des seins et d’améliorer leur galbe, mais aussi d’harmoniser la silhouette (meilleure proportion entre le haut et le bas du corps chez certaines patientes).


Cette intervention améliore la confiance et l’estime de soi des patientes retrouvant ainsi leur féminité.


L’augmentation mammaire par prothèses peut être réalisée dès la fin du développement mammaire.

  • Déroulement de la consultation : Déroulement de la consultation :

    Le Dr Petit commencera par vous interroger sur vos antécédents médicaux et familiaux de cancer du sein, votre taille de soutien-gorge, votre poids et votre taille, votre sensibilité érogène (prise de plaisir au toucher des seins), vos projets futurs de grossesse et d’allaitement, ainsi que votre consommation tabagique.

     

    Il vous écoutera afin de comprendre vos motivations et votre désir d’augmentation mammaire.
    Le Dr Petit réalisera un examen clinique de vos seins, et notera les éventuelles asymétries pouvant persister après l’intervention.
    Il évaluera vos réserves graisseuses et la faisabilité d’un lipofilling mammaire. Si celles-ci sont insuffisantes, la pose de prothèses mammaires est la méthode de choix pour augmenter le volume de vos seins.

     

    Les implants mammaires sont constitués d’une enveloppe en silicone, et remplis avec du sérum physiologique ou du silicone. Tous ces implants sont sûrs et offrent leurs propres avantages et inconvénients.
    Le Dr Petit vous conseillera sur le choix du type d’implant qu’il considère être le plus adapté à votre anatomie et à votre demande.
    Il vous fera essayer différentes prothèses placées dans votre soutien-gorge (de préférence sans rembourrage), afin de déterminer avec vous devant le miroir le volume souhaité.

     

    Le Dr Petit vous informera du positionnement des cicatrices, des modalités et des limites de l’intervention, des suites opératoires ainsi que des principaux risques, de façon à prendre votre décision d’une manière éclairée.

     

Limites de l'intervention :

  • L’augmentation mammaire par prothèses ne permet pas de corriger une position basse des aréoles et des mamelons (seins tombants). Un lifting des seins associé à une augmentation mammaire (intervention appelée mastopexie-prothèses ou plastie-prothèses) est nécessaire pour obtenir un bon résultat, lorsque vos seins sont tombants et vidés.
  • Les asymétries de position des aréoles et des sillons sous mammaires présentes avant l'intervention persistent après une augmentation mammaire par prothèses.

Bonnes candidates pour une augmentation mammaire par prothèses sont celles :

  • Trouvant leurs seins trop petits de manière constitutionnelle.
  • Gênées par la perte de la forme et du volume de leurs seins après une grossesse ou une perte de poids, et trouvant leurs seins vidés.
  • Souhaitant remplir la partie supérieure de leurs seins (avoir « un bombé » au niveau du décolleté).
  • Présentant une malformation mammaire ou une asymétrie mammaire, se traduisant par un manque de volume mammaire.
  • Pour lesquelles il n’est pas possible de réaliser un lipofilling mammaire (injections de graisse dans les seins).
  • Et ayant compris les limites de l’intervention.

Consignes pré opératoires communes à la chirurgie esthétique :

  • Arrêt du tabac 1 mois avant et après l’intervention.
  • Arrêt des médicaments qui favorisent le saignement 10 jours avant et après l’intervention : aspirine, anti inflammatoires et anticoagulants, vitamine E.

Consignes pré opératoires spécifiques à la chirurgie mammaire :

  • Faire une mammographie à ramener le jour de l’intervention.

Déroulement de l’intervention :

Des dessins pré opératoires sont faits par le Dr Petit avant l’intervention.

Celle-ci est réalisée sous anesthésie générale, en ambulatoire ou avec hospitalisation d’une nuit à la clinique selon les cas.


Le Dr Petit place les implants mammaires derrière le muscle Grand Pectoral dans la majorité des cas.

La voie d’abord dépendra du choix du type d’implant. Les cicatrices se situent sous les mamelons pour les prothèses en sérum physiologique, et au niveau du bord inférieur des aréoles ou dans les sillons sous mammaires pour les prothèses pré remplies de gel de silicone.


La fermeture cutanée est faite avec des fils résorbables sous cutanés.

Un pansement modelant vos seins est réalisé en fin d’intervention.

Illustration des différentes voies possibles pour la pose d
Illustration des différentes voies possibles pour la pose d'implants mammaires

Voies d'abord de l'augmentation mammaire

À quoi s’attendre après la chirurgie :

Les douleurs sont modérées à importantes les premiers jours post opératoires, et bien calmées par les antalgiques.

Des ecchymoses (bleus) peuvent être présentes au niveau des seins pendant 15 jours.

Un oedème (gonflement) des seins est classique et variable d’une patiente à l’autre, se résorbant progressivement en quelques mois.

 

La douche avec un savon doux est possible dès le lendemain de l'intervention.

Le port d’un soutien-gorge de maintien sans armatures est recommandé jour et nuit pendant 1 mois.


La reprise des activités quotidiennes est possible dès le lendemain de l’intervention.

La reprise des activités professionnelles est envisageable 7 jours après l’intervention.

La reprise des activités sportives est autorisée 4 à 6 semaines après l’intervention.

Risques de l’intervention :

Les complications d’une augmentation mammaire par prothèses sont faibles.

 

Les principaux risques sont :

 

  • un hématome, complication rare pouvant nécessiter une reprise chirurgicale pour le drainer.
  • une infection, complication exceptionnelle nécessitant le retrait de l’implant.
  • une diminution voire une perte de la sensibilité érogène aréolo mamelonnaire dans 5 % des cas.
  • la formation d’une coque (ou capsulite rétractile) dans 3 à 5 % des cas, impliquant une réintervention pour retrait de la coque et changement de la prothèse.
  • une palpabilité des implants (notamment dans la partie inférieure et externe des seins).
  • une rupture de l’implant, nécessitant son changement.

Résultat à long terme :

Le résultat final d’une augmentation mammaire par prothèses est obtenu entre 3 à 6 mois, lorsque l’œdème post opératoire a disparu.

 

Les cicatrices sous mammaires et péri-aréolaires inférieures sont en général discrètes. Les cicatrices sous mamelonnaires sont quasiment invisibles à terme.

 

Ce résultat est stable dans le temps sauf en cas de variation pondérale importante ou de grossesse.


La satisfaction des patientes après une augmentation mammaire par prothèses est élevée, avec un bénéfice physique et psychologique important.

Voir les photos avant / après

FORMULAIRE DE CONTACT

Nom*
Prénom*
Téléphone*
E-mail*
Par quelle intervention êtes-vous intéressé(e) ?
Commentaire
Augmentation mammaire par prothèses Dr Arnaud Petit à Paris