UrgoTouch : un laser spécifique qui permet d’influer sur le résultat cicatriciel

La cicatrisation est le processus naturel de guérison après une intervention de chirurgie esthétique. Elle laisse néanmoins une marque qui ne peut pas disparaître complètement. Le résultat de cette « rançon cicatricielle » ne peut pas être prévu et peut varier suivant les patients.


Pour améliorer le résultat cicatriciel après ses interventions, le Docteur Petit vous proposera le laser UrgoTouch. Cet appareil a été conçu et mis au point spécifiquement pour atténuer les cicatrices chirurgicales. Le traitement est réalisé au bloc opératoire, à la fin de l’intervention, après la phase de suture. Ainsi, le patient ne ressent aucune douleur.


La plupart des cicatrices des interventions de chirurgie esthétique du corps et des seins peuvent être traitées avec le laser UrgoTouch comme la réduction mammaire, le lifting des seins, le lifting des cuisses et des bras et les plasties abdominales.


L’efficacité du laser UrgoTouch a été démontrée grâce à une étude clinique qui a présenté une réduction du volume de la cicatrice de 36% en moyenne en tenant compte des paramètres typiques caractérisant l’aspect d’une cicatrice : vascularisation, pigmentation, épaisseur, relief et surface.

Laser Urgo Touch
Laser Urgo Touch

Questions fréquemment posées à propos du laser UrgoTouch

Comment se passe le traitement ?

Le traitement est très court, réalisé en une seule fois par le Dr Petit à la fin de l’intervention.

Y a-t-il des contre-indications à ce traitement ?

Le laser UrgoTouch ne présente pas de contre-indication particulière, sauf si le patient souffre d’affections dermatologiques spécifiques, de troubles inflammatoires cutanés ou de cicatrisation, de maladies auto-immunes ou d’infections de type herpès. La consultation pré opératoire avec le Docteur Petit permettra de diagnostiquer ces éventuelles contre-indications.
Par principe de précaution, le traitement UrgoTouch est contre-indiqué chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

Quelles sont les précautions à prendre après le traitement ?

Le Docteur Petit vous expliquera la conduite à tenir pour optimiser le traitement d’une cicatrice au laser UrgoTouch et plus généralement les bonnes pratiques pour prendre soin de vos cicatrices. Au-delà de l’usage du laser UrgoTouch, ces consignes s’appliquent pour toutes les cicatrices post opératoires de chirurgie esthétique.


Pendant plusieurs semaines, il est important de :
- Bien sécher la peau autour de la cicatrice après la douche.
- Bien hydrater la cicatrice et la masser quotidiennement.
- Eviter les mouvements amples qui pourraient générer une tension de la cicatrice.


Il faut également protéger la cicatrice du soleil à l’aide d’une crème protectrice d’indice maximum pendant 1 an après l’intervention.

Y a-t-il des risques et des effets secondaires au traitement ?

Certains effets indésirables locaux, spécifiques à l’usage de tout laser non ablatif, peuvent être observés :


- Un œdème et une rougeur, liés à la vasodilatation induite par l’effet thermique du laser, se résorbant spontanément en quelques jours.
- Une hyperpigmentation post-inflammatoire transitoire, souvent due à une exposition solaire après le traitement, et pouvant être spontanée sur les peaux foncées. Ce phénomène s’améliore habituellement en quelques semaines. Une protection solaire reste indispensable.

Retour à la liste

Traitement des cicatrices au laser UrgoTouch par le Dr Arnaud Petit